Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de pcfmanteslajolie

Canton de Mantes. Elections départementales 2021. Une gauche debout

, 01:16am

Publié par pcfmanteslajolie

En 2021, les électeurs du canton de Mantes-la-Jolie vont pouvoir choisir leurs deux représentants (titulaires) au Conseil départemental des Yvelines.

Les personnalités des candidats à ces élections sont importantes mais ce qui compte avant tout selon nous C'EST LE SENS que nous pouvons donner à cette élection.

Cette élection, prévue initialement en mars 2021, devrait être repoussée au mois de juin prochain.

Nous avons donc du temps pour réfléchir, construire nos propositions et en débattre.

C'est ce que nous vous proposons de commencer à faire dès aujourd'hui.

 Pour pouvoir voter en 2021, il faut d'abord être inscrit(e)

La date "limite" du 31 décembre n'est plus en vigueur depuis l'année dernière.

Vous pouvez vous inscrire jusqu'à la 6° semaine (6° vendredi en fait) précédant l'élection (les élections départementales devraient avoir lieu fin juin 2021)

Ce qui est certain, c'est que si vous ne souhaitez pas voter aujourd'hui, le fait d'être inscrit(e) ne changera rien à votre décision si vous la maintenez.

Par contre, si vous vous décidez à voter l'année prochaine et que vous n'êtes pas inscrit(e) à temps vous ne pourrez plus exercer ce droit.

Concernant les délais, vous trouverez ces informations sur la page Internet de "service-public" en lien ci-dessous

Et, c'est nouveau, vous pouvez vous inscrire directement en ligne en scannant un justificatif de domicile et un justificatif d'identité française.

66% - 8%. Cela n'a jamais fait une baisse des impôts.

Les contribuables yvelinois s'en souviendront longtemps.

En 2015, la droite départementale a obtenu les 42 sièges du Conseil départemental des Yvelines.

De quoi avoir les mains libres !

Et cela n'a pas tardé avec - pour commencer une hausse de 66 % de la taxe foncière prélevée par le département (le taux entre 2015 et 2016 est passé de 7,58% à 12,58 %).

Une hausse qui a pénalisé immédiatement les propriétaires mais aussi les locataires (la taxe foncière est "récupérée" dans les charges locatives).

Et ce n'est pas la baisse de cette taxe en 2020 qui changera grand chose (- 8%) à la veille des élections départementales. 

Si ce n'est un bel effet politicien d'annonce !

2018. Campagne d'affichage mensongère. Pierre Bédier vient de faire voter la fermeture de collèges à Mantes-la-Jolie
2018. Campagne d'affichage mensongère. Pierre Bédier vient de fermer 40 PMI sur 63 !

Pour ce qui concerne notre canton, c'est aussi la fermeture qu'il vient de voter de 2 collèges à Mantes-la-Jolie (André Chénier et Paul Cézanne) ou du centre de PMI de Mantes-la-Ville (qu'a accepté sans brocher l'ancien maire FN) soi-disant par mesure d'économies pendant que les aides publiques arrosaient régulièrement certaines entreprises (Dunlopillo notamment) sans qu'il leur ne soit jamais rien demandé en échange.

Plutôt que d'économies, il s'agit bien en fait DU SENS donné aux finances publiques.

Nous proposons de les orienter vers la satisfaction des besoins des citoyens en termes de social, de santé, de logement, de transports (avec la priorité aux transports en commun) et d'action économique à condition d'obtenir au minimum en échange le maintien et le développement des emplois.

Et vous ? Qu'en pensez-vous ?

Armelle Hervé sur LFM. Le sens que nous voulons donner à l'élection départementale.

 

Vous trouverez en lien l'interview d'Armelle Hervé, secrétaire de la section de Mantes-la-Jolie du PCF et conseillère municipale de Mantes-la-Jolie sur la radio locale LFM.

Bizarrement titrée "les incertitudes des élections départementales", l'émission démarre par Pierre Bédier pendant 1 minute 25 sur le report de l'élection puis donne - enfin - la parole pendant les deux autres minutes à Armelle Hervé.

https://lfm-radio.com/podcasts/report-du-scrutin-vote-par-correspondance-les-incertitudes-des-elections-departementales-188?fbclid=IwAR3H_vr27ShDpD1IZEA3wfvBjfbbAyc5xux-IU22vHjxiPBGlugGLpKJrMc

Le Courrier de Mantes. Départementales. Le PCF mantais s'adresse à la gauche.

L'article a été publié le mercredi 11 novembre 2020

Canton de Mantes. Elections départementales 2021. Une gauche debout

La Gazette en Yvelines. Les communistes de Mantes-la-Jolie appellent à une GAUCHE DEBOUT.

 

Canton de Mantes. Elections départementales 2021. Une gauche debout

Buchelay – Magnanville – Mantes-la-Jolie – Mantes-la-Ville – Rosny-sur-Seine.

Election départementale. Face à Bédier,

Pour une gauche debout !

Les prochaines élections départementales devraient avoir lieu l’année prochaine.

Les communistes du canton de Mantes-la-Jolie en seront naturellement parties prenantes.

Face à Pierre Bédier et à la droite départementale, nous nous prononçons pour une candidature qui ait du sens.

Autour de trois axes :

1. Une gauche qui défend ses valeurs.

Les dernières années ont montré où « le mélange des genres » menait la gauche.

C’est le cas à Mantes-la-Ville raflée d’abord par l’extrême-droite puis par la droite lors des dernières élections municipales.

C’est encore le cas à la communauté urbaine (Grand Paris Seine et Oise) où certains élus de gauche, croyant pouvoir agir de « l’intérieur », ont accepté des vice-présidences que leur a proposées la droite au pouvoir.

La gauche, c’est d’abord la solidarité, le progrès social, le vivre-ensemble.

Nous nous prononçons pour une gauche bien à gauche qui défend les intérêts des habitants de la région mantaise en toutes circonstances.

2. L’emploi et le contrôle des fonds publics.

La politique de la droite a été catastrophique.

Dunlopillo à Mantes-la-Jolie (puis à Limay) et Renault à Flins ont perçu des millions d’euros de fonds publics (de l’Etat mais aussi du département des Yvelines) sans contrepartie en matière d’emplois, de salaires, de développement des activités.

Cela s’est déjà traduit par des centaines de suppressions d’emplois avec la fermeture annoncée de Renault à Flins, d’Adient à Rosny, la mise à mal de Dunlopillo.

Ce sont aussi des centaines de familles frappées par le chômage, la précarité, en difficulté pour se loger, les fermetures en cascades de nos commerces.

Nous nous prononçons pour le contrôle des fonds publics. Pas un euro d’argent public ne doit être détourné de la sauvegarde et du développement de l’emploi.

3. Le service public.

En quelques années, la droite a cassé la bibliothèque départementale, privatisé la restauration et le ménage dans nos collèges, divisé par trois le nombre de PMI (Protection maternelle infantile).

Elle a augmenté de 66% les impôts locaux départementaux (avant de les baisser de 8% l’année dernière pour tromper les citoyens en vue de l’élection).

Elle se lance dans une fusion hasardeuse entre les départements des Yvelines et des Hauts-de-Seine qui renforcerait encore la casse des services publics.

Nous nous prononçons contre toute privatisation et le développement de nos services publics.

A l’approche des élections, de nombreux candidats – silencieux jusqu’à aujourd’hui – vont « sortir de leur boîte comme de beaux diables » en appelant au « rassemblement contre Bédier » sans aucun contenu.

Ø Les soutiens locaux de Macron nous ont déjà fait le coup au premier tour des élections municipales … avant de se ranger partout derrière la droite.

Ø Quant à l’extrême-droite, la politique qu’elle a menée à Mantes-la-Ville (fermeture de La Poste Jean Jaurès, atteintes aux droits des agents municipaux, baisse des subventions aux associations …) montre bien qu’en tentant d’opposer les uns aux autres sur fond de racisme, elle n’a jamais eu en tête de s’opposer à la politique de la droite.

Pour ce qui nous concerne, nous nous adressons d’abord aux citoyens qui partagent ces trois axes (une gauche qui défend ses valeurs, l’emploi, le service public) et aux forces politiques de gauche qui le souhaitent pour construire ensemble une telle candidature (2 titulaires et 2 suppléants) capable d’accéder au 2° tour pour battre ensuite Pierre Bédier et la droite départementale dans notre canton.