Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de pcfmanteslajolie

Le massacre de Sétif à l'Agora (Mantes-la-Jolie)

28 Mai 2018, 05:57am

Publié par pcfmanteslajolie

Le 12 mai dernier, une conférence à laquelle a assisté une délégation des communistes de Mantes-la-Jolie a été organisée sur ce sujet par l'association SAFAMY (Solidarité Amitié Franco-Algérienne Mantes en Yvelines) à l'Agora à Mantes-la-Jolie.

Le 8 mai 1945, dans plusieurs villes d'Algérie, plusieurs manifestations ont lieu - contre la misère (la population crève littéralement de faim) et pour rappeler à la France, à la Grande-Bretagne et aux USA leurs promesses concernant notamment la nouvelle donne dans les colonies occidentales.

A Sétif où la manifestation est la plus importante et où les autorités publiques avaient largement collaboré avec le gouvernement Pétain avant de se ranger du côté des gaullistes après le débarquement anglo-américain, cette manifestation pacifique donne lieu à un véritable massacre.

La police tire et tue plusieurs milliers de personnes. La même tragédie se reproduit ensuite dans plusieurs autres villes d'Algérie. On estime ce massacre à 15.000 morts.

Un massacre qui, comme le rappelèrent les intervenants, marqua durablement les consciences - à commencer par les 50.000 algériens engagés dans l'armée de libération sur le continent et qui, après avoir fêté la victoire, retournent au pays pour y découvrir la réalité que ce qui s'est passé.

Un massacre perpétré par les autorités coloniales, passé sous silence par la plupart des médias français et qui ôta toute illusion de transition démocratique vers le droit pour le peuple algérien de la libre disposition de son territoire.

9 ans plus tard, le 1° novembre, débutait la guerre d'Algérie.

Pour leur part, les communistes payèrent un lourd tribut de Fernand Yveton condamné à mort et exécuté pour un attentat (dont François Mitterrand refuse la grâce) à Henri Alleg, torturé (auteur de "la question" en passant par l'interdiction du Parti communiste algérien par les autorités françaises (ce qui n'empêcha pas ce dernier de poursuivre la lutte dans plusieurs maquis organisés par lui et reconnus par le FLN). Ce fut aussi l'Humanité interdite des dizaines de fois et particulièrement censurée. La résistance d'Alban Liechti (yvelinois) emprisonné des années pour avoir refusé de porter les armes contre un peuple qui se libère, le meurtre déguisé du jeune mathématicien communiste Maurice Audin (officiellement "évadé") par les parachutistes, les 9 morts à Charonne lors d'une manifestation pour la paix en Algérie (tous membres de la CGT, 8 du PCF) ...

Le massacre de Sétif à l'Agora (Mantes-la-Jolie)
Le massacre de Sétif à l'Agora (Mantes-la-Jolie)
Le massacre de Sétif à l'Agora (Mantes-la-Jolie)
Le massacre de Sétif à l'Agora (Mantes-la-Jolie)

Commenter cet article